La cure analytique

 

« La psychanalyse, c’est aider les gens à devenir ce qu’ils sont. »

(Françoise Dolto)

 

La cure analytique est inspirée de la psychanalyse. Mon accompagnement s’appuie sur les découvertes de la psychanalyse classique, fruit des travaux de Freud et de ses successeurs, ainsi que de la psychanalyse jungienne.

 

La psychanalyse

La psychanalyse est une approche définie à l’origine par Sigmund Freud puis développée ensuite par d’autres chercheurs. Elle considère que les troubles psychiques sont le fruit d’un conflit inconscient. Ce conflit serait lié à la résurgence d’un évènement passé plus ou moins archaïque, d’un désir ou d’un besoin ayant s’étant heurté à une impossibilité.

freud2-263x300

Sigmund Freud

Une cure analytique est fondée sur un cadre précis, qui vise à faire émerger les conflits inconscients du patient sur la scène thérapeutique, afin qu’ils puissent dans un second temps être conscientisés et traités. Elle se base sur quatre règles fondamentales :

  • L’association libre: la psychanalyse est une cure par la parole. Elle demande au patient de dire  tout ce qui lui vient à l’esprit pendant la séance, avec les mots tels qu’ils viennent. Par ce processus, l’inconscient de la personne va peu à peu apparaître sur la scène de l’analyse révélant les conflits en jeu qui parasitent la vie de l’individu. Ce processus de révélation va s’accompagner de l’émergence d’émotions refoulées liées au vécu à l’origine du conflit interne. Le mieux-être vient avec la mise en lumière du conflit ainsi que des émotions qui lui sont connectées.
  • Le principe de neutralité bienveillante: le thérapeute se place dans une position d’accueil et de non-jugement bienveillant vis-à-vis de l’analysé. Seul le patient peut donner un sens à ses conflits inconscients. Dans ce cadre, l’analyste accompagne son patient dans la compréhension de ses troubles en servant en quelques sortes de miroir révélateur des conflits psychiques.
  • La règle d’abstinence: elle s’applique dans la cure et hors de la cure et interdit tout passage à l’acte de la part de l’analyste et de l’analysé.
  • Le principe d’attention flottante.

 

La psychanalyse jungienne

Ce courant psychanalytique est lié aux travaux de Carl Jung et de ses successeurs.

circa 1960: Swiss pioneer of psychology Dr Carl Gustav Jung (1875 - 1961). (Photo by Hulton Archive/Getty Images)

Carl Jung

La psychanalyse jungienne est à la fois personnelle et transpersonnelle.

Elle définit notamment les concepts de l’Inconscient Collectif, d’Archétype (qui sont les structures fondamentales du psychisme et qui seraient liées au monde des symboles, des mythes et de religions), de Persona, d’Animés et d’Anima, de développement de Soi…

Elle confére également une place importante à la « Psyché » (âme); « Avoir une âme, c’est l’aventure de la vie » écrivait Jung.